MERCI DE VISITER LE SITE DE NOTRE SPONSOR ACTUEL...
Vous aussi, devenez sponsor de notre site... pour en savoir plus, cliquez ici
 Identification
Bienvenue
Ce site est fait par Sébastien NICOLAS psychologue clinicien, exerçant à Niort (79)
membre actif de l'Association Française de Thérapie Comportementale et Cognitive, et ancien membre actif de la Société Française de Psychologie (SFP).
Ce site a pour finalité de vous informer sur la profession de psychologue. Il me semblait judicieux d'eclairer un peu sur ce qu'est un psychologue et sur les diverses facettes de cette profession parfois méconnue. Le psychologue y sera à l'honneur

Menu :
· Accueil
· Creer votre propre site internet
· Rechercher par un mot ou une question
· Votre pub sur ce site
· Participez à la vie de ce site
· Rejoignez le Webring
· Plan de la Fédération
· Liens réciproques
· Bibliothèque (les selections mensuelles)
· Mémoires,thèses,ecrits
· Soucis de code pour les ecrits
· Mon cabinet à Niort
· Annuaire des Psychologues de France
· Le site des Psychologues Francophones
· Exercer avec un diplome etranger
· Cumul avec la FPH : les textes


ESPACE PRO :
· Infos sur l'espace pro
· Inscription Psychologue
· Inscription Etudiant en psychologie
· je suis psychologue, pourquoi m'inscrire ?
· Mon compte
· En cas de perte de mot de passe etudiant
· En cas de perte de mot de passe psychologue (site+email)
· Pour modifier votre description pro
· Deconnexion
· Mémoires,thèses,ecrits
· Forum de discussion (college des psychologues du net)
· Avoir votre adresse email@psychologue.fr
· Offres/Demandes de stages
· Offres/Demandes d'emploi
· Echanges cliniques
· Problèmes institutionnels
· Achat/Vente de tests,livres,cabinet,etc...
· Consulter ses mails prenom.nom@psychologue.fr par notre Webmail


ESPACE PUBLIC :

Les Incontournables :
· ADELI, une sécurité pour consulter un psy
· Qui consulter ?
· Le psychologue et vous
· La consultation psychologique de l'enfant
· L'humour de voutch
· Le site des Psychologues Francophones
· Histoire de ce site
· Les rendez-vous du chat

Rubriques :
· Tronches de Psy : les différents psychologues
· Le Psychologue : C'est quoi un psychologue ?
· Débat : Ce qui suscite des questions
· Ethique : Questions éthiques
· Lois et Decrets : Tout ce qui concerne les psychologues
· Divers

Vie professionnelle:
· La rubrique actualité par Senja STIRN
· Organisation ou Fédération de(s) Psychologues
· Formation et débouchés
· Combien gagne un psychologue ?
· Modalités pour s'installer en libéral
· Liste des masters de recherche (ex: DEA)
· Liste des masters (ex: DESS)
· Liste des DU
· Espace professionnel : le collège des psychologues du net
· Votre adresse email@psychologue.fr
· Collectif des Psychologues de la FPH
· La bibliothèque du psychologue

Consulter un Psychologue :
· Consultez un psychologue par téléphone ou visiocam
· Le-Psychologue.com : Présentation de Psychologues
· Annuaire des Psychologues de France
· Posez vos questions a un psychologue en direct sur le chat

Annuaire de ressources en psy :
· Le Psy du Web
· Memoires-Theses.com

Infos sur les sectes :
· Infosectes

Mes pages persos :
· Réferencer gratuitement son site web
· Astuces pour son site web
· Referencer son site internet
· Psychologue Clinicien
· A qui est un nom de domaine ?
· Payer moins de téléphone c'est possible
· Forfait telephone 9.90 € TTC/mois


Interactivité :
· Soumettre un article, un texte...
· Liste des membres
· Recommander ce site
· Les stats de ce site
· M'ecrire
· Voir le livre d'or
· laisser un mot sur le livre d'or
· Liens reciproques
· La newsletter
· Des questions pour un psy : Le chat

Membres présents
Il y a actuellement 58 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous en cliquant ici.



FEDERATION DES PSYCHOLOGUES la CIR

FEDERATION DES PSYCHOLOGUES la CIR ?

(Ce qui est en italique provient des sites Internet ou documents officiels)

La Commission Inter-Organisationnelle Représentative (CIR) a été mise sur pied en 1997 pour accompagner la mise en route du Code de Déontologie rénové, conçue comme provisoire et dépourvue de statut légal (n'ayant de ce fait aucun compte à rendre devant quelque juridiction que ce soit), à la façon d'un "groupe de travail informel".Elle rassemble des associations, des syndicats et des collèges.
" Ces organisations se sont regroupées au sein de la C.I.R. (Commission Inter organisationnelle Représentative) qui travaille à la reconnaissance du code et met en oeuvre des actions relevant de l'intérêt général de la profession. Composée de toutes les organisations signataires du Code, la CIR a pour mission de diffuser le Code de Déontologie des Psychologues et d’œuvrer pour sa reconnaissance légale. " (Site SNP et SFP)

1. " L’appel des 10 " du 5 mars 2000 (Alain Blanchet, Odile Bourguignon, Jean-François Camus, Michèle Carlier, Patrick Cohen, Philippe Grosbois, Jean-Marie Lecointre, Roger Lécuyer, Alain Létuvé, Marie-Jeanne Robineau) est un appel à concertation " sans délai " pour " rendre opérationnelle une structuration de la profession.

2. Le 16 Juin 2000, une réunion regroupe les membres des bureaux de 14 organisations de psychologues. Ils proposent trois formes: une structure unifiée (organisation unique), une fédération ou une confédération (on ne discutera pas sur cette dernière).

I . Groupe de travail "structure unifiée"

" La proposition est donc : une structure unique avec deux formes de sous-structure, l'une thématique par champs d'intervention, l'autre géographique par régions (22) … " avec un conseil, un bureau … les inconvénients: Ceux-ci se concentrent sur la mauvaise presse que comporte l'idée d'une prise de pouvoir par un groupe d'individus : nous ne sommes pas prêts à accepter l'idée d'une structure unique… La crainte d'une loi de la majorité imposée aux minorités tend à évincer le fonctionnement démocratique…Or, la concertation entre organisations ne peut suffire pour organiser une profession. Elle ne fait qu'entretenir la dispersion des organisations, et donc des efforts, nuisibles pour fournir les cadres de pensée d'une discipline… Le risque de dissolution lui aussi n'a que les apparences d'un inconvénient, il apparaît important de garantir une cohésion qui passe par une dissolution qui devient ainsi un réel avantage… Un seul exécutif permet d'aboutir plus aisément à une reconnaissance légale en défendant un exercice et non des compétences distinctes… La dissolution des organisations devient un avantage dans le maintien d'une cohésion. "

II. Groupe de travail "Fédération"
" La fédération regroupant des organisations de nature diverse (syndicats ou associations) profiterait donc de la force de chacun ainsi mise en commun.
Risque de pressions extérieures selon certains.

… En effet, toutes les organisations qui se sont exprimées ont souligné l'attachement de leurs membres à l'histoire et à l'approche particulières de leur organisation (association ou syndicat). Toutes ont indiqué leur souci de préserver la richesse du potentiel patiemment construit, pour contribuer avec d'autres à faire avancer les objectifs communs, plutôt que de se dissoudre dans un ensemble nécessairement plus général et impersonnel - type organisation unique -. Par contre, l'organisation unique comporterait plusieurs inconvénients liés au risque de manipulation par rapport aux instances dirigeantes, mais également par rapport à la représentativité d'une structure qui entendrait prendre position sur toutes les questions intéressant les psychologues. … Les inconvénients en regard semblent moins importants :… Risque de pressions extérieures selon certains.
… Inconvénients : - Risque d'une certaine lourdeur si des principes et des modes de fonctionnements clairs ne sont pas admis par tous. "

3. Lettre du Conseil provisoire des Organisations de psychologues du 8 juin 2001

" Les statuts définitifs dans l¹un ou l¹autre cas seront soumis à l¹approbation des assemblées générales des Organisations avant octobre 2002.(ils ne l’étaient pas). … A cette date, dûment éclairés, les membres des Organisations se prononceront par vote sur des projets finalisés. Ce vote déterminera la forme de la future Organisation. "
A l'instigation des promoteurs de la CIR , les organisations de psychologues sont appelées à répondre par vote, le 19 Octobre, à se prononcer par vote sur la question complètement fermée "fédération ou organisation unique" sans qu'on sache précisément ce que recouvrent ces termes.

Mais le même programme prévoit que les statuts des deux formes ne seront connus que le… 15 décembre ! Procédé d'autant plus curieux qu'en Juin 2001 les organisateurs affirmaient : "Des statuts définitifs seront soumis à l'approbation des assemblées des organisations avant Octobre 2002. […] A cette date, dûment éclairés, les membres des organisations se prononcaient par vote sur des projets finalisés."

Les manœuvres d'appareils sont une chose. La participation de tout un chacun au débat en est une autre.

De même qu'il est inconséquent de signer un contrat dont on ne connaît pas les clauses, il est impossible de souscrire à des statuts d'organisation dont on ne connaît pas les termes et qu'on ne peut donc même pas ni débattre ni, éventuellement, modifier.

4. Le SNP vote pour une organisation unique. On exclut l’Ile de France qui possède 7 voix ?!

5. Les organisations/associations membres de la CIR : (pour être membre, il faut payer une cotisation conséquente pour chaque membre, le nombre minimum de membre doit être égal ou supérieur à 50):

En premier, les 4 plus importantes d’après le nombre d’adhérents:

AEPU (Association des Enseignants de Psychologie des Universités) Président : CAMUS Jean-François Secrétaire : GELLY-NARGEOT Marie-Christine Trésorier : Stéphane VAUTIER Rédacteur en chef des Nouvelles : GUERIN Christian Roger LECUYER : Représentant de l’AEPU au groupe €y
SNP (SYNDICAT NATIONAL DES PSYCHOLOGUES) Secrétaire Général : Alain LÉTUVÉ Secrétaires Générales Adjointes : Sylvaine SIDOT, Marie-Jeanne ROBINEAU Trésorier : Jacques Garry Trésorier adjoint : Jérôme Lucas Administrateur délégué : Jean-Marie Lecointre membres associés au BN: Martine Bagieu , Pascal Barthélemy , Michèle Clément
ANOP (Association Nationale des Organisations de Psychologues) L'ANOP est un rassemblement de syndicats et d'associations Présidente: Marie Jeanne ROBINEAU Vice-Président: Patrick COHEN Secrétaire général: Alain LETUVE
Trésorière: Claude SABLE Rédacteur en chef: Bernard HAZARD SFP (SOCIETE FRANCAISE DE PSYCHOLOGIE) Président : Alain Blanchet Secrétaire Générale : Suzanne Guillard Trésorier : Fayçal Najab Vice-Président(e)s: Dana Castro; Jacques Vauclair, Richard Redondo, Michèle Carlier, Odile Bourguignon, Jean-Paul Caverni, Alain Paineau, Christiane Rosenblat, Marie Santiago-Delefoss, Jean-Claude Reinhardt
AFPS : Association Française des Psychologues Scolaires Président: Alain BRABAN Vice-Président : Paul SPORTES Vice-Présidents : Maïté LABORDE, J-C MUZYK, Bernard JUMEL, Suzanne GUILLARD Secrétaire : Christinne PLOUZENNEC Secrétaire adjoint : JC GUILLEMARD Trésorière : Marie-France VALARIE-BOY Représentant à la CIR: Alain BARBAN " L'AFPS est une association professionnelle fondée par les psychologues scolaires en 1962. Elle se propose de développer les échanges entre professionnels, tant en France qu'à l'étranger, en soutenant les recherches, en jouant un rôle d'information et de formation et en encourageant les initiatives pour faire connaître et reconnaître la profession de psychologue dans l'institution scolaire " Co-Psy -SNES : Groupe des Conseillers d'Orientation-Psychologues du Syndicat national des enseignements de second degré Représentant à la CIR: Catherine REMERMIER et Agnès MONNIER (Jean-Luc BRUN, suppléant) ACOP-F : Association des Conseillers d'Orientation- Psychologues-France Présidente: Danielle POURTIER Vice-Présidents: Jean-Marc CHATELET, Bernard LESPES, Daniel PANDOLFI Secrétaire générale: Hélène FACY Secrétaires généraux adjoints: Denis CORNETTE, Jean-Louis GUERCHE Trésorier: René HERNANDEZ Trésorier adjoint: Thierry BOY Représentant à la CIR: Hélène FACY (Jean-Marc CHATELET, suppléant) ANPEC : Association Nationale des Psychologues de l'Enseignement Catholique Représentant à la CIR: Marie-Dominique PECOU " Elle a pour but de développer la psychologie de l'éducation et de rassembler les psychologues qui travaillent dans l'Enseignement Catholique sous des formes juridiques variées… les psychologues de l'Enseignement Catholique se définissent comme psychologues de l'éducation " AAEPP : Association des Anciens diplômés de l'Ecole de Psychologues Praticiens Représentant à la CIR : Jean-Pierre CHARTIER (Marylène THOMERE, suppléante) CORHOM (Communication Ressources Humaines Organisation Management; Association d'étudiants) Association des diplômés du DESS de psychologie du travail de l'université René Descartes Paris 5 Représentant à la CIR: Catherine LE GALL (suppléante) ADEN : Association du DESS de Neuropsychologie de Paris V (association d’étudiants)
(adhésion en automne 2002) PSY.CLI.HOS : Association des Psychologues Cliniciens Hospitaliers de l'AP-HP
Présidente: Martine BONNET LECUIR
Secrétaire gén.adjointe.: Marie-Odile RUCINE Représentant à la CIR: Marie-Odile RUCINE (Marie-Geneviève FREYSSENET, suppléante) CPCN : Collège des psychologues cliniciens spécialisés en neuropsychologie Représentant à la CIR: Denyse MICHELET (Annie KURTZ, suppléante) AFPPC : Association Française des Psychologues Psychanalystes Cliniciens Représentant à la CIR: Bruno DAUNIZEAU " …a pour but le regroupement de psychanalystes et de psychologues cliniciens (sans distinction d'école en ce qui concerne la psychanalyse freudienne), voulant faire connaître, défendre et développer leur profession (article 2 des statuts)… " ADPSI : Association des Diplômés de psychologie sociale et industrielle, Aix (adhésion en septembre 2002) Représentant à la CIR: Frédérique ANGELETTI-CHAOUI EUROPSY-T France : Association Européenne de Psychologie Appliquée aux Transports- F Représentant à la CIR: Pierre BARJONET APPT : Association des psychologues praticiens du Tarn Représentant à la CIR: Geneviève VIALA-TOUTUT ARP : Association Régionale des Psychologues des Pays de l'Adour Représentant à la CIR: Françoise BISSEY (Anouk FONCHAIN et Aline MORIZE-RIELLAND, suppléants) CPT 13 - Collège des psychologues territoriaux des Bouches du Rhône (Anciennement FDT Bdr) " Ce collège, seul représentant au niveau national (dans la Commission Inter-organisationnelle Représentative et aux États Généraux de la Psychologie), vise à une inscription sociale lisible des psychologues territoriaux, au bénéfice du public confronté à la détresse humaine, dans le respect de la déontologie et de l’éthique professionnelle. " Représentant à la CIR: Claude SABLE Association des psychologues d'Eure et Loire Représentant à la CIR: Michel COUGOUREUX APEA: Association des psychologues en Ariège (adhésion en octobre 2002) Représentant à la CIR: Nicolas MELLIER APHM : Association des psychologues en Haute-Marne (adhésion en septembre 2002) Représentant à la CIR: Brigitte FROSIO-SIMON SPPN : Syndicat des Psychologues de la Police Nationale La secrétaire générale : Danièle COSTE

6. Le vote du 19 octobre 2002:

Le Conseil Provisoire des Organisations de Psychologues, créé par la CIR, a réuni ses membres samedi 19 octobre à l’Ecole des psychologues Praticiens (EPP Paris).

L’ordre du jour comportait deux points :
1. Vote d’expression pour la constitution de la nouvelle organisation (organisation unique ou fédération d’organisations)
2. Création des commissions de travail (statuts, finances, communication et logistique)

La SFP, mandatée par son AG du 12 octobre 2001, Congrès du Centenaire, pour voter en faveur d’une fédération, représentée par Alain Blanchet, Michèle Carlier, Suzanne Guillard, Gilles Lecocq, Fayçal Najab, Virginie Orsoni et Richard Redondo, disposait de 10 mandats. Allocution de bienvenue par J.-P. Chartier, Directeur de l’EPP.

Deux candidats sont présentés pour la présidence de l’assemblée : J.-C. Guillemard (AFPS) obtient 42 mandats et J.-F. Camus (AEPU), obtient 45 mandats et est élu.

Le président fait brièvement l’historique des évènements qui ont conduit à la création de la CIR et du Conseil Provisoire. Il présente ensuite le calendrier des opérations qui suivront le vote d’aujourd’hui et qui devront être terminées pour le 15 décembre.

Mentionnant la requête du Journal des psychologues auprès des principales organisations pour avoir leurs impressions après la réunion, le président estime qu’un texte commun devrait être la seule réponse à faire.

D’emblée, le débat s’engage sur un mode tendu. Très rapidement, deux camps se démarquent. Finalement, le vote a lieu par appel des organisations. Le résultat est le suivant :

Votants Organisation unique Fédération Abstentions
AEPP 11
ACOPF 9
Ass. Diplôme NeuroPsy Paris V 1
AEPU 4
Ass. Fr. Pychologues-Psychanalystes cliniciens. 1
AFPS 11
ANPEC 2
Ass.Psy Ariège 1
Ass.Psy Hte Marne 1
Ass.Psy Pays de l’Adour 1
COPSY-SNES 10
CORHOM 1
Collège Neuro Psychologues 1
Collège Psy Bouches du Rhône 1
Euro-Psy Transports 1
PsyCliHos 1
SFP 10
SNP 18
SNP Police 1

TOTAL 43 43 2

Ce résultat crée une certaine animation. Des partisans de l’organisation unique déclarent être prêts à adopter la thèse de la fédération à condition que cette fédération soit " forte ". Ils exigent des garanties et le SNP ajoute que la fédération ne peut-être qu’une phase transitoire vers l’organisation unique.

Roger Lécuyer (AEPU) distribue alors une motion dactylographiée.

Texte de la motion LECUYER :

" Une Fédération des Organisations de Psychologues : à quelles conditions ?
Les organisations de psychologues réunies le 19 octobre 2002 considèrent qu’après le vote des principales organisations de psychologues, la solution qui s’impose à tous est la création d’une fédération.
Ce vote permet de poser le socle d’un processus fédératif qui doit être défini collectivement par des négociations entre organisations. Cependant, il est impératif que la fédération mise en place puisse atteindre ses objectifs. Dans cette perspective, l’assemblée adopte les principes de structuration suivants :
1. La Fédération devient, dès sa création, le représentant de la profession et de la discipline auprès des pouvoirs publics et des autres partenaires. Ceci signifie, de manière indissociable, que la Fédération est seule habilitée à prendre une position et à négocier au nom de la profession et de la discipline, et, que dans toute délégation de la Fédération, l’organisation ou les organisations directement concernées sont nécessairement membres de cette délégation.
2. L’existence d’une fédération est incompatible avec l’existence en son sein d’organisations ayant elles-mêmes une vocation fédérative. De ce fait, elle devient la seule organisation française qui regroupe d’autres organisations.
3. La Fédération doit avoir les moyens financiers de ses missions : information, coordination et organisation, régulation des relations, promotion, défense et représentation de la profession et de la discipline. Il est donc nécessaire que dans la première année de fonctionnement, les cotisations versées pour chaque adhérent à la Fédération soient au minimum de 50 €.
4. L’un des objectifs de la Fédération est de constituer une ouverture à tous ceux qui ne font partie d’aucune organisation actuelle. L’adhésion individuelle donc est possible. Les statuts de la Fédération doivent comporter un mode de représentation équitable et efficace de ces membres individuels dans les instances de la Fédération.
5. La Fédération regroupe les organisations de psychologues et de psychologie, c’est-à-dire composées de personnes pouvant justifier du droit au titre de psychologue reconnu par la loi du 25 juillet 1985 (n° 85-772) et des enseignants-chercheurs et chercheurs en psychologie. En conséquence, des organisations qui ne regroupent pas exclusivement des psychologues ne peuvent être membres de la Fédération ".

Plusieurs participants (dont la SFP) s’étonnent de cette anticipation des résultats. L’auteur explique qu’il était prévu à l’ordre du jour de présenter des motions et qu’il pensait que la thèse de la fédération l’emporterait de peu d’où cette stratégie d’amendement parfaitement légitime de son point de vue. Le débat se durcit un peu plus. Les tenants initiaux de la fédération font observer que la motion Lécuyer ne fait que reprendre les objectifs de l’organisation unique en l’appelant fédération " forte ". Pour eux, les 5 points présentés dans cette motion ne sont pas recevables tels quels. Le point 1 fait l’objet des critiques les plus vives mais les autres points qui anticipent sur les travaux des commissions ne sont pas non plus acceptables.

Le président de la SFP, Alain Blanchet propose une motion qu’il vient de rédiger avec les autres représentants de son organisation.

Texte de la motion BLANCHET :
" Les organisations réunies le 19 octobre 2002 sont favorables à la création d’une Fédération Française des Organisations de Psychologues bien structurée qui marque le début historique d’un processus au terme duquel, enfin, les organisations actuelles pourront parler, dans les cadres qu’elles auront définis, d’une seule voix ".

Le débat est relancé. Le vote de la motion Lécuyer, article par article, est refusé. Il est accepté toutefois de modifier ce texte en ne conservant que la première phrase de chaque article. Le président soumet les deux textes au vote.

Motion Lécuyer Motion Blanchet
47 mandats : SNP, AEPP, AEPU, AFPPC, ANPEC, ADEN, APHM, ADNPP5, Corhom, CPNP, CPP13, SPPN, Euro-PsyT 41 mandats : ACOPF, AFPS, COPsySNES, SFP, PsyCliHos.


Le texte Lécuyer est adopté en ces termes :

1. " La Fédération devient dès sa création le représentant de la profession et de la discipline auprès des pouvoirs publics et des autres partenaires.
2. L'existence d'une Fédération est incompatible avec l'existence en son sein d'organisations ayant elles-mêmes une vocation fédérative.
3. La Fédération doit avoir les moyens financiers de ses missions : information, coordination et organisation, régulation des relations, promotion, défense et représentation de la profession et de la discipline.
4. L’un des objectifs de la Fédération est de constituer une ouverture à tous ceux qui ne font partie d'aucune organisation actuelle.
5. La Fédération regroupe les organisations de psychologues et de psychologie c’est-à-dire composées des personnes pouvant justifier du droit au titre de psychologue reconnu par la Loi du 25 Juillet 1985 (N° 85- 772) et des enseignants-chercheurs et chercheurs en psychologie "

Les représentants qui ont voté pour la motion Blanchet interviennent tour à tour pour souligner que le texte Lécuyer leur pose problème car il réintroduit, de fait, les conditions de l’organisation unique à laquelle ils sont opposés et ne présente pas les garanties suffisantes pour le respect des spécificités de chaque organisation. Le président de séance déclare que le texte adopté ne saurait être remanié maintenant.

Une interruption de séance est demandée.

A la reprise, Suzanne Guillard fait une déclaration au nom de la SFP, de l’ACOPF, de l’AFPS et du SNES-COPsy. Elle indique que les conditions dans lesquelles le texte Lécuyer a été voté ne permettent pas d’envisager positivement la fédération qui serait instaurée dans un tel cadre. En conséquence, les 4 organisations se retirent à leur grand regret pour envisager la suite à donner à cet événement.

7. LE COMMUNIQUE DE PRESSE de:
AFPS : Association Française des Psychologues Scolaires ACOP-France : Association des Conseillers d’Orientation-Psychologues-France SFP : Société Française de Psychologie SNES : Syndicat National des Enseignements du Second Degré Les organisations signataires, réunies le 19/10/2002, avec d’autres associations et syndicats, se sont déclarées favorables à la création d’une Fédération française des organisations de psychologues. Cette Fédération doit permettre de développer la psychologie, de faire respecter les règles déontologiques de la profession, de concourir au développement de la profession et de la recherche scientifique, et d’intervenir auprès des Pouvoirs Publics pour promouvoir la profession de psychologue dans ses différents champs d’intervention. Les organisations signataires ont le regret de constater que les conditions de la création de cette Fédération n’ont pas pu être réunies ce jour. Elles restent pourtant fortement attachées à la constitution d’un regroupement structuré des organisations de psychologues dans le respect de l’identité de chacune d’elle, et appellent l’ensemble des organisations qui souhaitent participer démocratiquement à la fondation de cette Fédération à se réunir : Samedi 9 novembre à 14 h à l’Institut de Psychologie 8. La réunion du 9 novembre 2002 : COMMUNIQUE DE PRESSE:

Pour une Fédération Française de Psychologues

En vue de contribuer à la structuration de la profession et de la discipline, les organisations signataires affirment qu’elles aspirent à participer à la création d’une Fédération Française de Psychologues regroupant l’ensemble des associations et des organisations de psychologues qui souhaitent aller vers une représentation structurée de la profession et de la discipline aux plans national et international.

Dans cette Fédération, chaque organisation devra pouvoir faire reconnaître son identité et ses compétences à égalité de droits et de devoirs. Les organisations proposent que se mettent en place de nouvelles modalités de discussion avec toutes les organisations qui déterminent les modalités de fonctionnement de la Fédération sur la base d’une adhésion consensuelle.

Elles désirent avancer vers une Fédération qui se donne pour objectifs de :

- promouvoir et développer la psychologie comme science et comme discipline,
- protéger l’exercice professionnel,
- respecter les règles déontologiques de la profession (liées à l’exercice et au droit des usagers),
- informer les usagers,
- intervenir dans les situations mettant en cause la dimension éthique, la déontologie, le niveau de qualification scientifique et professionnelle des psychologues,
- concourir au développement des recherches et des études en psychologie et à leur diffusion,
- développer chez ses membres un haut niveau de qualification.

La réunion de la C.I.R. (Commission Inter-organisationnelle Représentative) du 23 novembre 2002 devrait permettre d’établir un consensus sur les modalités et les méthodes de travail pour la construction de cette Fédération.
ACOP-F
AFPS
Collège de Psychologues de Rouffach (68)
SFP
SNES (Co-Psy)

9. Le 23 novembre 2002 aura lieu la réunion du CIR avec intention de dissoudre cette dernière. Que mettra-t-on à sa place ? La Fédération forte ?

Senja STIRN
Psychologue




Les droits d'auteurs de ce site sont enregistrés devant notaire
tout copillage sera poursuivi devant les tribunaux

00036461


Déclaration CNIL N° 730264

Pour m'écrire...


Tous droits réservés
copyrignt ©2002,NICOLAS Sébastien



Membre du Webring des Psychologues Francophones
5 Sites precedents Site precedent Liste des Sites
Ce webring est tenu par Psychologue.fr
5 Sites suivants Site suivant Site au hasard
Rejoignez la chaine : Inscrivez votre site ICI

Site référencé dans Le Psy du Web
Hit-Parade Mentions legales
NICOLAS Informatique :

Hébergement de site web
Référencement gratuit de sites internet
Espace SSL sécurisé
Réseaux-Sécurité-Informatique

autel bouddhiste tibetain
forum sur le bouddhisme tibetain
sur le bouddhisme tibetain

sur le serpent des bles